24 H le Defi de Samir Nadri d'Epernay

19/11/2016

Nous vous présentons Samir Nadri, 20 ans. c'est un amoureux de la course à pied et notamment du Trail. Il a commencé la course à pied à l'âge de 18 ans et très vite lui est venue l'idée de faire des compétitions de trail. 

Sa première compétition était une course nocturne de 14 km, comme il le dit "c'était une sensation excitante de se lancer dans le noir armé d'une lampe frontale. A chaque course je garde cette notion de défi, ce qui m'a amené vers des courses de plus en plus longues et difficiles, en particulier la 6000D, une course de 65km dans les montagnes de Haute-Savoie."

Toujours en quête de défi plus coriace,  c'est pour cette raison qu'il a eu l'idée de faire le maximum de km pendant 24 heures. Son rêve serait de participer à une course extrême dans le Sahara en autosuffisance. Mais pour l'heure,il se focalise sur ses 24 heures.

Pour celles et ceux qui souhaite le soutenir, Rendez vous Vendredi 2 décembre à 19h30 place Hugues Plomb - Epernay Départ de la corrida du Téléthon

24h le Défi : Samir Nadri nous raconte 

Avec une poignée d'amis nous avons réalisé 24 Heures de course à pied en semi-auto suffisance avec des ravitaillements espacés de 4H . En ce vendredi 02 Décembre, par une température de 4°C nous avons pris notre départ pour ce défi de 24 Heures sur la place Hugues plomb à Epernay.

Nous sommes partis depuis la corrida du Téléthon avec quelques amis et mon fidèle ami Alassane qui m'a suivi tout le long du parcours .


19h30 :Le départ est donné, nous nous lançons dans les rues Épernay en petites foulées, nous courons à 7 KM/H . Armé d'une corne de brume je m'amuse comme un enfant à surprendre les passants. Nous faisons deux tours de parcours puis nous nous éclipsons vers le vignoble d'Épernay .
21H 00 : Nous partons à l'assaut du vignoble Épernay, premier défi pour mes
compères, monter certaines côtes très abruptes avec leur vélo. Nous allons
jusqu'à Damery en longeant la lisière de forêt.
01H00 : Nous attendons avec impatience notre premier ravitaillement. Nous
nous alimentons, buvons et nous décidons de faire une micro-sieste de vingt
minutes afin de régénérer les batteries .
04H30 : Après avoir tourné sur le parcours de santé d'Hauvillers, mon
partenaire commence à avoir des nausées . Le deuxième ravitaillement arrive,
nous décidons de dormir 2h40 . Nous dormons sur les sièges de la voiture
jusqu'à 7h40 . Au réveil, il fait jour nous faisons quelques pas .
Après 13h00 de course, je regarde le compteur de ma montre, nous avons
parcouru 64 km dont 13 km effectués en voiture lors d'une transition , je me
rends compte que nous avons couru seulement 51km... J'étais loin de mon
objectif qui était entre 120 km et 140 km, je décide de me rebooster et de
prendre le taureau par les cornes. Je m'impose un rythme de course qui est de passer de 3.92 km/h à 5km/h pour le reste de la course.
Très vite pour moi, les premiers ennuis gastriques arrivent. Je ne lutte pas,
j'accepte mon sort et je repars de plus en plus déterminé après chaque halte
forcée.
15H30 : Je suis heureux, j'ai augmenté ma cadence, je suis maintenant à 5.6
km/h.
17H00 : Je quitte le parcours de santé et me dirige vers Épernay pour finir ce
défi, j'ai effectué 118km.
17H30 : Je tourne sur Épernay, je me fixe un objectif, faire 140 km sur ma
montre, car je sais pertinemment que je devrais retirer les kilomètres effectués en voiture .
18H30 : Dernière heure, j'accélère le rythme . J'ai parcouru 128km et
j'envisage d'achever cette course en ayant fait 140km au compteur.
19H30 : Je termine ce défi en ayant parcouru 135 km.
Après un temps de repos, je procède à l'évaluation des statistiques grâce à ma montre connectée. Je soustrait les kilomètres parcourus en voiture et j'obtiens enfin mon résultat qui est de 121 km .


Le bilan de ma course avec mes partenaires est partagé, certains ne réitéreront pas une telle expérience , d'autres sont satisfaits à l'issue de cette course .